ACTUALITÉS



Renouvellement du Conseil d’Action sociale du CPAS de la Ville de Bruxelles

Le Conseil d’Action sociale du CPAS de la Ville de Bruxelles compte deux nouvelles conseillères. Désignées par le Conseil communal, Geneviève Louyest (Ecolo) et Qendresa Gerlica (PS) ont prêté serment lundi soir entre les mains du Bourgmestre Philippe Close et sont entrées en fonction ce mercredi au Conseil d’Action sociale du CPAS. Ce changement s’opère suite à la prise de nouvelles fonctions de deux anciens conseillers, Lotte Stoops (Groen) et Khalid Zian (PS).

Appelés à de nouvelles fonctions suite aux résultats des dernières élections, Lotte Stoops devient députée bruxelloise et Khalid Zian devient Echevin de la Ville de Bruxelles. Deux nouvelles conseillères rejoignent ainsi le Conseil d’Action sociale du CPAS. Le Conseil d’Action Sociale du CPAS, outre sa Présidente, Karine Lalieux (PS), se compose désormais de Michel Barnstijn (PS), Clémentine Buggenhaut (MR-VLD), Tony Busselen (PTB-PVBA), Christian Ceux (CHD-CD&V), Florence Frelinx (MR-VLD), Qendresa Gerlica (PS), Chantal Hoornaert (Ecolo-Groen), Jérôme Jolibois (Ecolo-Groen), Sonia Lhoest (PS), Geneviève Louyest (Ecolo-Groen), Naïma Maati (PS), Fatima Moussaoui (CDH-CD&V-MR-VLD), Isabelle Rigaux (Défi), Henk Van Hellem (PS). « Je remercie Lotte Stoops et Khalid Zian pour leur investissement ces derniers mois et souhaite la bienvenue à Geneviève Louyest et Qendresa Gerlica avec qui j’aurai le plaisir de travailler ces prochaines années afin de rendre le CPAS toujours plus performant » souligne Karine Lalieux.

Avec un budget annuel d’exploitation de 315.505.900 € et d’investissement de 81.241.100 €, fier de ses 1.700 agents, l’action du CPAS touche des dizaines de milliers de personnes. Responsable d’assurer le bénéfice de l’aide sociale à toute personne qui en a besoin pour lui permettre de mener une vie conforme à la dignité humaine, le CPAS de la Ville de Bruxelles agit également dans de nombreux autres domaines que l’action sociale. Citons, par exemple, l’accueil et l’hébergement des personnes âgées, sa cellule étudiants, ses entreprises et projets d’économie sociale, sa gestion locative de quelques 2.099 biens, sa politique volontariste de revitalisation urbaine, sauvegarde du patrimoine et de lutte contre la gentrification des quartiers centraux, etc.

« Dans un contexte économique et social difficile pour de plus en plus de Bruxellois, le rôle du CPAS pour accompagner et aider les publics fragilisés est essentiel. Et nous entendons bien jouer un rôle moteur notamment dans la politique d’insertion sociale et citoyenne et de valorisation des compétences de chacun. Service public performant et innovant, administration exemplaire, projets inclusifs, durables et ancrés dans la Ville, telles sont les lignes directrices pour les 6 prochaines années à venir » conclut la Présidente du CPAS.


LE CONSEIL DE L'ACTION SOCIALE